Gerard Touren

Gérard Touren commence la photo dès son plus jeune âge au milieu des années 60. Initié par son père physicien dont les recherches sur l’imagerie scientifique lui ont fourni le matériel et le goût pour le médium, Gérard se lance dans une recherche inépuisable d’image. À partir de 16 ans il développe des tirages argentiques, plus tard il dira que c’est ce que l’a poussé vers le numérique et le soin apporté au travail en laboratoire.
Après une carrière de publicitaire, non loin de l’image, Gérard Touren ouvre en 2006 son studio de photo afin de se consacrer pleinement à sa pratique artistique.
Depuis, parcourant le monde à la recherche d’atmosphère à capturer, de Tokyo aux rencontres d’Arles, Gérard Touren déploie une soif inépuisable de créer des images et de les offrir au public.

C’est en 2015 que Gérard Touren part pour la première fois au Japon. Fasciné par le pays il s’entoure de ses amis de l’agence Magnum et s’aventure à la rencontre des habitants de la mégapole. Loin du cliché habituel sur ce pays si lointain, Gérard nous donne à voir un Japon proche et humain. Au contact de la vie quotidienne, il a su capter dans son objectif des instants criants de vie et naturel, loin de la vision occidentalisée que nous nous faisons du Japon. Lumière et construction de l’image au service de l’instant, les photographies de Gérard Touren sont un voyage intime avec ces sujets que l’on a l’impression de connaître un peu.