Traces de Fleur パリの華跡

[Exposition] Traces de Fleur パリの華跡
[Artiste] Koichi Watanabe 渡邊晃一
[Dates] 11/07/2018 – 28/07/2018 (fermeture exceptionnelle le samedi 14 juillet)
VERNISSAGE le mercredi 11 Juillet de 17h à 19h – entré libre

Cette exposition « Traces de Fleur » prend comme thème la relation entre les japonais et la nature, la « distance » entre la lumière du soleil et la plante physique, exprimé par l’espérence de vie limitée des fleurs.

Les images sont crées à partir d’une vraie fleur, recouverte directement d’un spray acrylique blanc, qui fait ressortir les ombres et les textures.

La recherche sur l’anatomie artistique de Watanabe a déclenché ce travail particulier. Quand on regarde une partie du corps, nous reconnaissons le contour, la forme, la couleur, la texture et le mouvement comme des parties séparées dans le cerveau, puis avec ces éléments nous créons l’image entier. Comme on ressent plus souvent « la réalité » dans les images noir et blanc plutôt qu’on couleur, avec les jeu d’ombres dans certains des créations de Watanabe, c’est le cerveau qui mélange des indices fournis dans le travail pour faire apparaitre « la fleur ». Watanabe a réussi à créer un monde unique.

Cette série « Traces de fleur » a été exposé dans trois endroits différents. En 2002, lorsqu’il vivait à Londres, Watanabe utilisait les fleurs dans son propre jardin, ainqie que celles de ses voisins, pour créer des oeuvres qui étaient exposés à Christ Church. C’était l’occassion de faire beaucoup de connaissances dans le monde de l’art.
En 2010 il a crée des nouveaux oeuvres pour la « Biennale de Fukushima », passant un an a recolté des fleurs près de sa maison et aux alentours. C’était juste avant le seisme et tsunami de 2011 de Tôhoku. Après le tremblement de terre, le sol a été contaminé par la radiation déclénché par la centrale nucléaire de Fukushima. Les plantes, les fleurs, le sol, ont tous subi de la contimination radioactive. Tout d’un coup, cette série a pris une nouvelle signification concernant la nature et l’humain.
En 2018 Watanabe a exposé au Musée d’art de Tanaka Ichimura. Cette fois-ci il a utilisé les fleurs de l’ile d’Amami Oshima, representant les quatre saisons.

Cette exposition à Paris est soutenu par l’Association GAMBALO, qui aide les enfants de Fukushima à prendre des vacances joyeux en France, et aussi des activités qui aide la région toujours dévasté. Watanabe, qui vit à Fukushima, souhaite transmettre la beauté et la resilience du monde naturel, au plus grand nombre.

L’artiste : KOICHI WATANABE

Professeur d’art et de littérature à l’Université de Fukushima ainsi que Directeur de la laboratoire régionale de création, l’université de Fukushima, Watanabe est actuellement professeur invité aux beaux-arts de Paris. Très actif au niveau d’expositions personelles au Japon et à l’étranger, il est aussi auteur de nombreux livres. Watanabe passe souvent aux emissions artistiques sur la chaine NHK.

SWAY GALLERY
18-20 Rue de Thorigny
75003 PARIS
01 40 33 67 13
paris@sway-gallery.com